51717718149 712437b227 k

Du 20 au 25 septembre 2021, près de 200 établissements se sont inscrits au Challenge de la Mobilité Hauts-de-France et ont mobilisé leurs collaborateurs afin de réaliser le plus de trajets domicile-travail de manière durable. 

Au final, 31 prix ont été remis lors de la cérémonie de clôture le 23/11 à l'occasion de la 15ème édition du World Forum for a Responsible Economy, qui a aussi permis aux candidats pour le prix coup de coeur de présenter leurs animations, au public de voter pour sa démarche préférée, et aux partenaires de partager leur engagement et leurs projets. 

 

Challenge de la Mobilité Hauts-de-France 2021 : retour sur la cérémonie de clôture 

Pour sa septième édition, le Challenge de la Mobilité a réuni 171 établissements des Hauts-de-France. En leur sein, près de 157 796 collaborateurs potentiellement sensibilisés. Organisée à la CCI Grand Lille et retransmise en direct, la cérémonie est venue mettre en lumière les bonnes pratiques et distinguer 31 lauréats parmi les acteurs engagés lors de la semaine de la mobilité. 

 

Des chiffres encourageants 

Si le challenge reste très dynamique sur le territoire de la MEL et du Nord, avec 116 participants dans le Nord, on constate cette année une poussée sur l’ensemble de la région. Ce développement a notamment été rendu possible grâce aux quatorze ambassadeurs du challenge - principalement des EPCI de la région - qui ont relayé l’événement auprès des entreprises de leur territoire. On observe par ailleurs une hausse de 13 % du nombre d’entreprises participantes cette année (+ 52 % de sites participants). 

"La mobilité durable, au-delà du climat, fait partie du bien-être des salariés. L’impression que j’ai aujourd’hui, c’est que tout le monde, notamment le monde économique, a compris qu’il y a urgence à traiter ce genre de situations" introduit Marie-Hélène Foubet, déléguée générale de Réseau Alliances. 

Un ensemble de sponsors s’est impliqué pour soutenir le challenge et récompenser les gagnants par des lots au service de la transition écologique. Parmi eux : Rainjoy, 2R aventure, Easy Driver, Two roule, Ilévia, B’Twin Village, Plume ou encore la SNCF. 

Partenaires du Challenge, l’Ademe, le conseil régional des Hauts-de-France, Hauts-de-France mobilités, la MEL et le Pôle métropolitain du grand Amiénois, ont œuvré à lui donner son rayonnement et son ampleur. 

Accélérer la mobilité durable

31 lauréats ont été distingués dans les catégories mobilisation des salariés, transports en commun, modes actifs, covoiturage et télétravail. Le prix coup de cœur a quant à lui été soumis au vote du public et remis en direct. 

Il départageait douze candidats : l’association Tous parrains, CGI Finance, la communauté d’agglomération de La Porte du Hainaut, le centre commercial Promenade de Flandre, le centre Croix Rouge française Paul Henri Dunant, Tessi, la Ville d’Orchies, Ingérop, la Chambre des métiers et de l’artisanat Hauts-de-France, le Conseil régional Hauts-de-France, Triselec et Amiens Métropole. 

Témoignage du Lauréat : Ludovic Rohart, Maire d’Orchies 

"Pour mettre en avant la mobilité douce et le lien intergénérationnel, les trajets de nos aînés pour se rendre à leur club ont été assurés via un triporteur prêté par la maison de retraite Marguerite de Flandre. Il était piloté par des agents municipaux volontaires dont je tiens à saluer l’implication. En mai prochain, nous organiserons "Mai à vélo". En plus du triporteur, nous utiliserons un vélo Benur acquis par la ville. Activé par la main, il permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer à vélo, mais aussi de déplacer deux personnes en même temps" témoigne Ludovic Rohart, maire de la ville d’Orchies. 

 

Retrouvez tous les candidats dans le replay en fin d'article.

 

Les quatre autres catégories ont chacune été présentées par un partenaire chargé d’annoncer les lauréats. L’introduction de chaque thématique était enrichie du retour d’expérience d’un participant. 

Retrouvez le palmarès complet à ce lien

Mobilisation des salariés

Sébastien Leprêtre, Vice-Président des mobilités et du transport public à la Métropole Européenne de Lille

"Au moment où le changement climatique est à nos portes, il va de soi qu’il faut accélérer la transition écologique. La MEL mise sur la mobilité collective connectée aux besoins des usagers, un schéma de développement des infrastructures très ambitieux, mais aussi la mobilité cyclable, piétonne, servicielle et électrique. Ces différentes politiques ne pourront atteindre leurs objectifs que si chacun accepte de reconsidérer ses habitudes et ses comportements de déplacement."

Retour d’expérience de l’association Les 4 Écluses à Dunkerque

"Depuis plusieurs années, nous menons des politiques incitatives avec des avantages comme le remboursement des transports à 100 %. Des habitudes se sont mises en place et ce challenge vient les valider. Il est possible de faire bouger les choses au sein de nos structures, à condition d’être prêt à y consacrer un peu de moyens et beaucoup de temps" Aurélien Delbecq, directeur de l'association. 

Transports en commun

Pierre-Minh Phung Cong, coordinateur régional groupe adjoint, SNCF

"Tous les collaborateurs de vos entreprises ayant participé à ce challenge ont changé leur regard, certains poursuivront la dynamique. Nous en distinguerons quelques-uns aujourd’hui, mais tous sont gagnants !"

Retour d’expérience du centre social et culturel de l’Arbrisseau

"À Lille Sud, nous avons quelques difficultés au niveau des transports en commun. Notre challenge a été de montrer aux habitants du quartier qu’utiliser les transports collectifs, c’est possible !" Marie-Lucie Guérin, coordinatrice petite enfance et responsable développement durable. 

Modes actifs

Hervé Pignon, directeur régional de l’Ademe Hauts-de-France

"Chaque automobiliste participant au challenge a économisé en moyenne 24 euros pendant la semaine. Pérennisée, la dynamique représente 100 euros par mois, soit un smic par an. Voilà une sacrée illustration qui permet, sans investissement, de dégager du pouvoir d’achat !" 

Retour d’expérience de la ville de Dunkerque 

"Nous avons multiplié par dix le nombre d’agents impliqués cette année. Pour les convaincre de changer leur mode de déplacement, nous avons réalisé des entretiens individuels. La ville accueillera le départ du prochain Tour de France, ce qui nous permettra de mettre énormément d’événements en place autour du vélo et de la mobilité douce !" Armelle Leroy, directrice du développement durable. 

Covoiturage

Éric Quiquet, directeur général Hauts-de-France Mobilités

"sauts-de-France mobilité développe sa propre application "pass pass covoiturage" qui compte quasiment 10 000 inscrits aujourd’hui sur un périmètre régional. Des outils sont à la disposition des individus, il est important, chacun à notre niveau, de s’en emparer et de reconsidérer la façon dont nous nous déplaçons."

Retour d’expérience d’Alstom

"On peut parler de covoiturage, mais c’est aussi important d’essayer de créer des moments conviviaux pour que les gens puissent se rapprocher et donc covoiturer. La semaine de la mobilité, nous offrons par exemple un petit-déjeuner le jour du comptage. Cela permet de créer du lien mais aussi des opportunités de covoiturage potentielles." Jean-Stéphane Breuvart, Responsable des services généraux.

Télétravail

Franck Dhersin, vice-président en charge des mobilités, des infrastructures de transport et des ports à la région Hauts-de-France

"La Région a été une des premières à mettre en place un abonnement TER "télétravail" sur quatre jours, pour répondre à la demande. D’un point de vue interne, le télétravail concerne 60 % des salariés de la région et permet d’économiser 122 000 kilomètres de route !"

Retour d’expérience du LaM

"Le musée est totalement concerné par la mobilité : la mobilité des esprits créatifs, des salariés, des œuvres... Nous travaillons d'arrache-pied avec l'aide du Réseau Alliances, de la CCI et de certains partenaires comme API restauration et Mobivia qui nous ont rejoints sur ce sujet passionnant."  Véronique Petitjean, en charge de la stratégie et du développement. 

"Nous travaillons à réduire l'empreinte carbone des déplacements domicile-travail ou les rendez-vous de nos salariés, la mobilité des artistes avec une attention portée à la manière dont nous les faisons venir, mais aussi la mobilité des œuvres et l'impact environnemental de leur déplacement. Nous lançons le 9 décembre, le 3 février et le 10 mars trois ateliers sur l'art et la transition écologique. Vous êtes vivement invités !" Benoît Villain, responsable de la programmation artistique et culturelle.

Bravo à tous ! 

 

Fanny Oliveira, présidente de la commission aménagement à la CCI Grand Lille a conclu la matinée et adressé un message fort à l’ensemble des participants : 

"On peut agir sur les infrastructures, les projets structurants avec les territoires… mais cela demande souvent du temps, de l’argent, des consensus… alors on peut aussi agir en essayant de changer les comportements, ce qui nous amène à des solutions plus court terme, qui nous permettent quand même d’avancer. C’est la combinaison des deux qui fait que l’on va y arriver. Dès 2014, la CCI, avec Réseau Alliances, s’est emparée du sujet en mettant en place un projet ludique, gratuit, pour accompagner les entreprises au changement. Au départ très orienté sur le monde économique, ce projet a évolué. Ce que l’on a vu ce matin, c’est la diversité : on a des associations, des communes, des petites et des grandes structures, des établissements scolaires… car la mobilité nous concerne tous. La collaboration avec tous les partenaires de Réseau Alliances fait qu’aujourd’hui, nous avons de l’impact, nous avançons et trouvons des solutions. Encore un grand bravo à tous les participants, à tous les lauréats !"

 

Revivez la cérémonie du Challenge de la Mobilité en ouvrant la vidéo ci-dessous

Retrouvez le classement définitif  ici : 

http://challenge-mobilite-hdf.fr/resultats

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partager sur les réseaux sociaux