L'année 2017, l'Etat a innové en annonçant sa contribution à l'achat de vélos à assistance électrique, mais outre cette aide, d'autres territoires ont également décidé de promouvoir les modes actifs en aidant financièrement leur achat. Quelques exemples.

Partout en France : 

L'Etat, aide les Français à se remettre en selle, en contribuant à l'achat de vélos à assistance électrique par les particuliers, entreprises et collectivités. Cette aide peut s'élever jusqu'à 200€ et n'est pas cumulable avec d'autres aides de collectivités. Elle est valable jusqu'au 31 janvier 2018.

Retrouvez toutes les informations ici

 

En Métropole Lilloise

Parmi les 10 grandes actions annoncées par la MEL en faveur de la mobilité durable, figure la participation à l'achat de vélos pour ses ressortissants. 

56 default blockHeader de288

Cette participation s'élèvera à 25% du montant d'achat du vélo (qui doit être neuf) avec un plafond de 150€ pour les vélos classiques et 300€ pour les vélos à assistance électrique). Elle pourra être octroyée une fois par foyer et tous les 3 ans. Cette mesure sera effective à partir du 1er avril 2017 et le financement sera effectué dans les limites des enveloppes budgétaires annuelles (100 000€ pour 2017). Toutes les informations ici

En échange de cette aide, les bénéficiaires devront signer une charte d'utilisation de leur vélo. 

Marcq-en-Baroeul : 

La Ville de Marcq-en-Baroeul participe également à l'achat de vélos, pour l'année 2017 : Jusquà 150€ pour un vélo classique et 300€ pour un VAE. Cette aide est cumulable avec l'aide de la MEL.

Toutes les infos ici

 

Autour d'Arras :

Sur la Communauté urbaine d'Arras (CUA), un dispositif similaire (30% du prix d'achat, plafonné à 300€) est proposé aux habitants. Cliquez ici pour toutes les informations pratiques. 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partager sur les réseaux sociaux