Le PDE de La Redoute revêt une forte dimension féminine : la majorité des effectifs (70%) est composée de femmes, qui, travaillant dans un quartier qui n'est pas réputé comme sûr, ont une grande appréhension à se déplacer dans les rues pour utiliser les transports en commun. Avec l'aide de Keolis et la Mairie de Roubaix, La Redoute a participé à une marche exploratoire, pour lutter contre le sentiment d'insécurité des collaboratrices. 

 

Contexte

La Redoute s’est engagée dans un Plan de Déplacement Entreprise, afin de proposer des solutions de mobilité alternative à ses collaborateurs. L’entreprise a deux sites : l’entrepôt logistique à Wattrelos et le Siège Social, situé au coeur du quartier de l’Alma à Roubaix et accessible très facilement en transports en commun. 

La méthodologie de construction du PDE comportait les étapes suivantes :

  • Un diagnostic quantitatif pour connaître la part modale des salariés de La Redoute
  • Un diagnostic qualitatif via des tables rondes participatives avec des salariés pour identifier les leviers et les freins au changement de mobilité 

Capture 2

Lors de ces tables rondes, les femmes ont exprimé un sentiment d’insécurité dans le quartier de l’Alma, qui bénéficie d’une mauvaise image.  

 

Objectifs

Les marches exploratoires sont pilotées par Transpole en partenariat avec la Mairie de Roubaix ont pour objectif : 

  • Dans un premier temps : de poser un diagnostic sur les points positifs et négatifs de la Gare Jean Lebas, la station et ses abords
  • Dans un deuxième temps : de proposer des solutions réalistes pour améliorer l’espace public. 

Afin de changer le regard des femmes sur l’espace public et leur permettre de se réapproprier l’espace public, La Redoute a participé à ces marches avec 5 collaboratrices aux côtés d’une quinzaines de femmes habitant le quartier ou représentant des associations.   

Ainsi, les marches exploratoires constituaient une occasion d’agir en prévention du sentiment d’insécurité des collaboratrices dans une demarche globale d’amélioration du cadre de vie de l’Alma. 

Les objectifs pour La Redoute, en quelques mots : 

  • Réunir les acteurs publics, privés et citoyens autour d’une problématique dans l’espace public ;
  • Proposer des solutions aux pouvoirs publics dans le but d’améliorer le cadre de vie du quartier ; 
  • Inciter les femmes à occuper librement l’espace public.

Capture

Démarche

Les marches exploratoires sont impulsées par le Ministère de la Cohésion des Territoires qui nomment des pilotages en territoire. Ce sont des marches d’un groupe de femmes afin de « diagnostiquer l’environnement urbain », redonner « l’expression citoyenne des femmes » et aider à la « réappropriation de l’espace public ». Ces marches peuvent être composées de femmes habitant, ou travaillant dans le quartier. 

Tout savoir sur les marches exploratoires.

 

Facteurs clefs du succès

  • Une marche sans hommes, par les femmes et pour les femmes afin d’éviter les regards biaisés,
  • Les regards croisés de femmes habitant, travaillant ou circulant dans le quartier,
  • Inscription de la marche dans le projet plus global du Plan de Déplacement Entreprise

 

Bénéfices sociaux, environnementaux et/ou de gouvernance

  • Implication des salariés dans la demarche environnementale de La Redoute via le Plan de Déplacement 
  • Ancrage de La Redoute et plus partiulièrement des collaborateurs dans le quartier

 

Pour aller plus loin, consultez les retours sur l'atelier de novembre 2016 : "mobilité des collaboratrices"

logo la redoute 34a99

 

Informations de l’entreprise

Effectif : 2000 salariés (2016)

Adresse : 110 rue Blanchemaille, 59100 Roubaix

Contact : Camille CARON, coordinateur RSE, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

laredoute-corporate.com 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partager sur les réseaux sociaux