filipe lourenco marques 6No7UKeZSwY unsplash

Adopté le 29 avril, le plan gouvernemental de soutien au vélo vise à favoriser l’usage des mobilités actives lors du déconfinement progressif et notamment le vélo. Au total, ce sont 20 millions d’euros qui ont été budgétés pour permettre de (re)mettre la France en selle. 

 

Le "coup de pouce"

La plus emblématique est le « coup de pouce réparation vélo » dont le but est de financer la réparation ou la remise en état des vélos des Français, avec une participation publique plafonnée à 50€ HT. Utilisable sans avancer d’argent et auprès d’une liste d’acteurs référencés par la Fédération des usagers de la Bicyclette (FUB), cette aide permettra certainement de sortir du garage les centaines de milliers de vélo non-utilisés en France.

Ce coup de pouce réparation sera accompagné de la possibilité de bénéficier de sessions d'une heure de remise en selle en très petit comité, pour réapprendre à manier le vélo et à circuler en toute sécurité sur la voierie.

Ce budget de 20 millions d'euros concerne également la participation au financement d’espaces de stationnement vélo temporaires.

Pour retrouver les conditions de mise en place, un site web dédié a été créé; son contenu sera exhaustif dès le 11 mai. 

Rendez-vous sur Coup de Pouce Vélo

 

Autres mesures : 

amenagementscyclablesprovisoires vf cerema

Le Gouvernement insiste également sur l’enjeu autour de la mise en place du Forfait mobilités durables par les entreprises, dont l’application est encore en suspens par faute de décrets d’application. Ceux-ci devraient être adoptés dans les jours qui arrivent. Pour rappel, nous parlions du FMD, de ses objectifs, contenus et modalités déjà connues dans un article précédent.

Les services de l’Etat seront également supports pour la mise en place des aménagements cyclables temporaires, dits d’ « urbanisme tactique » grâce à un guide spécifique publié par le Cerema (retrouvez-le ici ou en cliquant sur l'image) mais aussi par un assouplissement règlementaire : les collectivités locales seront dispensés de demande d’autorisation préalable à la mise en place d'aménagements cyclables et pourront solliciter une participation aux frais par le biais des préfets.

Afin de mesurer le degré d'écomobilité des territoires, un outil de diagnostic est disponible gratuitement à ce lien.

Retrouvez toutes les informations officielles sur le site du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire 

 

Pour aller plus loin, d'autres acteurs locaux peuvent permettre une remise en selle de vos collaborateurs. Parmi nos adhérents, 2R Aventure, l'Association Droit au Vélo, Busabiclou, le Grand Huit, les Mains dans le Guidon ou encore Shareathlon proposent des solutions de mise à disposition de vélo, réparations, marquage des vélos, stages de remise en selle... Rendez-vous dans notre annuaire de la mobilité.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partager sur les réseaux sociaux